Diptyque Theatre | Désirothèque
21344
single,single-portfolio_page,postid-21344,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive

Désirothèque

Première étape du projet Desirium Tremens.
Un projet porté par Mona El Yafi et Valérie Fernandez
.

.
Faire du désir de rencontre d’autres professions que les nôtres un projet en lui-même au coeur duquel sont placés ceux qui se débattent avec la question du désir d’avenir : les élèves en décrochage scolaire.

Mettre l’élève au centre d’un processus de création qui interroge directement son rapport à l’orientation et au monde du travail, présenter des professions diverses, y compris rares, peu connues et/ou déconsidérées sous l’angle de la vocation et de la passion.
Faire réaliser à ces élèves 30 témoignages filmés de professionnels par le biais de la thématique du désir.

.
Créer ainsi 50 Brèves de métiers, objets artistiques à part entière en même temps qu’outils pour penser l’orientation professionnelle autrement, qui seront le point de départ du projet Desirium tremens.

.
Dossier
.

.
Labo Desirium

Deuxième étape du projet Desirium Tremens.
Un projet porté par Mona El Yafi et Valérie Fernandez.

.
LE DÉSIR OBSÈDE, LE DÉSIR REND FOU,
LE DÉSIR NOUS FAIT SORTIR DE NOUS-MÊMES,
IL MÉTAMORPHOSE LE MONDE, IL CHANGE LE TEMPS,
IL ORIENTE NOS CHOIX, LE DÉSIR FAIT CRÉER ENCORE ENCORE ET ENCORE…

.
Ce projet est parti d’un désir commun d’interroger en quoi le désir infiltre nos existences personnelles et professionnelles. Pour ce faire, nous proposons un travail collectif ouvert sur d’autres milieux afin d’ouvrir des horizons différents des nôtres.

Désirum Tremens ! s’articule en trois temps, sur trois années. La démarche créatrice s’inscrit dans la dynamique même du désir : Comment naît le désir ? Comment créer une rencontre ? Puis, comment ce désir s’entretient-il ?

.
Dossier

.

Categories

Artistes et publics en création